Connexion

Un WANO plus Fort, Une Industrie plus Sûre

Jacques Régaldo, Président du Conseil d’Administration de WANO, analyse les progrès de WANO au cours des deux dernières années
Jacques Régaldo, Président du Conseil d’Administration de WANO

Jacques Régaldo, Président du Conseil d’Administration de WANO

La Réunion Générale Biennale (BGM) est une opportunité pour les membres adhérents de se rassembler en un seul lieu, de discuter de leurs réalisations dans l'amélioration de la sûreté nucléaire et d'esquisser ce que nous pensons être nos principaux défis dans les prochaines années.

 « La voie devant nous est dégagée et rectiligne, mais la pente est raide ». Ce sont les mots que j'ai prononcés, il y a tout juste deux ans, lors du BGM WANO à Moscou, lorsque nous avions fait l'inventaire des défis que nous nous étions engagés à relever après Fukushima. Aujourd'hui, je suis fier d'annoncer que nous avons soit mis en œuvre, soit complètement lancé toutes les dispositions post-Fukushima, ainsi que détaillé par le PDG de WANO, Ken Ellis, dans ce numéro dans l'article Rapport d'événement.

WANO ne peut jamais se contenter d'être satisfait ; cependant, il est important de reconnaître la quantité pharaonique de travail réalisé au sein des centres régionaux et du Bureau de Londres. Ces résultats sont la conséquence directe du soutien de nos membres et de leur engagement envers WANO. J'aimerais vous en donner quelques exemples.

J'ai pris part à plusieurs « exit meetings » de peer reviews et de peer reviews des Services Centraux et j'ai observé une très nette amélioration de leur qualité. Nos méthodes de revue sont plus professionnelles, les équipes utilisent les processus et les critères qui ont été définis au niveau mondial par l'Équipe de Direction et les compétences en général se sont bien améliorées.

Nous avons augmenté le nombre et le niveau des compétences au sein des centres régionaux et du Bureau de Londres. Le Bureau de Londres est parfaitement en mesure de jouer son rôle de contrôle et de coordination de la mise en œuvre des programmes, et les centres régionaux sont plus aptes à faire face à leurs nombreux défis et à apporter la meilleure assistance possible à leurs membres.

En tant qu'organisation internationale, nous devons jouer un rôle plus important dans le développement de la nouvelle génération et, au cours du BGM, nous avons annoncé d'importantes décisions concernant une implication accrue des jeunes talents dans nos activités*.

Nous avons également fait des progrès dans l'assistance apportée aux nouveaux entrants dans notre industrie et aux exploitants démarrant de nouveaux réacteurs. La première Conférence WANO sur le Pré-démarrage s'est tenue du 14 au 17 juillet 2015 à Canton, Chine, et s'est concentrée sur cette activité tout en nous permettant d'avoir un retour d'informations sur les quatre premières années de leur mise en œuvre.

Finalement, nous avons déjà mis en œuvre et nous continuons à mettre en œuvre notre processus d'Évaluation WANO sur un certain nombre de centrales, et j'estime qu'il s'agit là d'un projet exigeant pour WANO dans les années à venir.

​Ce bref résumé des réalisations de WANO met en relief la progression significative au cours des deux dernières années, mais nous restons conscients des écarts encore présents ainsi que des défis à surmonter. Notre travail n'est jamais terminé.

 

*Pour plus d'informations, rendez-vous sur la page Jeune Génération du site web de WANO.