Connexion

Seule l’Excellence le permettra

Message de départ du PDG de WANO, Ken Ellis
Ken Ellis, Président Directeur Général de WANO

Ken Ellis, PDG de WANO

Alors que mon mandat de Président Directeur Général (PDG) arrive à son terme, je voudrais tout d’abord profiter de cette opportunité pour remercier chacun d’entre vous à WANO. Notre succès n’a pu être obtenu que grâce au dévouement et à l’engagement sans compromis démontrés chaque jour par le personnel de WANO dans son travail, ainsi qu’à l’engagement et au support inestimables de nos membres.

J’ai eu le plaisir de vivre des changements considérables au cours de mon mandat de PDG. Lors de la Réunion Générale Biennale (BGM) de cette année, à Toronto, Canada, j’ai fait part de l’état d’avancement des 12 projets de la Commission Post Fukushima (PFC) qui ont servi de cadre à une très grande partie de notre travail depuis les événements survenus à la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, en mars 2011. Ce fut un privilège de pouvoir annoncer l’achèvement de dix de ces projets, résultat d’un dur travail en profondeur réalisé par l’Association.

Les projets PFC arrivant à leur terme, le moment d’une nouvelle approche est venu, et, par conséquent, au début de cette année, nous avons lancé Compass, le plan à long terme de WANO pour les années 2015 à 2019. Ce plan a été bien accueilli et est actuellement intégralement mis en œuvre dans nos programmes, nos projets et nos initiatives actuels et nouveaux. Il s’agit du cadre stratégique qui servira de guide aux travaux de WANO au cours des années à venir.

J’ai eu le privilège, en 2014, de voir WANO fêter son 25ème anniversaire. Ce fut une formidable opportunité de s’arrêter brièvement pour réfléchir sur les réalisations et le chemin parcouru depuis la réunion inaugurale de 1989. J’ai une fois de plus été frappé par le caractère unique de notre Association ; nous surmontons les barrières géographiques et politiques, nos membres ouvrent leurs portes aux évaluations internationales, nous partageons l’expérience en exploitation, et nous nous rassemblons dans la quête d’un objectif commun : des normes d’excellence pour la sûreté nucléaire. Pour nous tous dans l’industrie nucléaire, seule l’excellence le permettra. 

J’ai en tête un certain parallélisme que le Colonel Chris Hadfield, astronaute et premier Commandant canadien de la Station Spatiale Internationale, a établi entre l’industrie spatiale et l’industrie nucléaire lorsqu’il a pris la parole au BGM 2015 de cette année. Tout comme dans l’industrie spatiale, nous devons, à chaque instant, avoir conscience des risques qui nous entourent, être préparés pour toute situation d’urgence, et encourager la meilleure culture sûreté possible dans nos installations, celle qui permet le partage d’expérience, la remise en question des mauvaises performances et l’émulation des bonnes pratiques, afin d’assurer que ces normes d’excellence soient bien enracinées dans notre vie quotidienne. L’autosatisfaction n’est jamais une option.

Je suis extrêmement fier de travailler dans cette industrie et d’avoir eu la chance de faire évoluer et d’améliorer le très gros travail accompli et les fondations posées par mes prédécesseurs. Je vous remercie pour votre soutien, et j’espère revoir un grand nombre d’entre vous dans l’avenir.