Connexion

Visite de Fukushima Daiichi

Jacques Régaldo, Président du Conseil d’Administration de WANO, fait état de ses réflexions à la suite de la visite de WANO à Fukushima
Jacques Régaldo, Président du Conseil d’Administration de WANO

Jacques Régaldo, Président du Conseil d’Administration de WANO, s’adresse au personnel de TEPCO pendant la visite à FukushimaIl est difficile de réaliser que nous sommes déjà en juin, et, néanmoins, si l'on regarde ces six derniers mois, WANO a accompli beaucoup durant cette période.

Début mars, le Conseil d'Administration de WANO s'est réuni à Tokyo, au Japon. Pendant trois jours les Directeurs de WANO ont animé une série de sessions ouvertes et fermées permettant des débats clés sur la direction prise par WANO pour aller de l'avant.

Suite à ses réunions, quelques gouverneurs se sont joins à Ken Ellis et moi-même pour une visite de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi. Cette visite organisée par TEPCO s'est tenue quelques jours avant le troisième anniversaire du tremblement de terre et du tsunami qui qui ont conduit à l'accident de Fukushima.

Personnellement, j'étais intimement convaincu que pour se rendre vraiment compte de la situation à laquelle se trouvent confrontés les employés de TEPCO dans leurs efforts pour démanteler la centrale, il fallait en faire soi-même la visite.

L'accueil par le personnel TEPCO a été très chaleureux, et les discussions franches et honnêtes sur les travaux en cours à Fukushima. Leur présentation était principalement axée sur les problèmes de gestion de l'eau contaminée auxquels ils se trouvent confrontés. En dépit du sérieux défi qu'il faudra des années à relever totalement, le dur labeur et les efforts importants du personnel sont indiscutables et garantissent qu'ils progressent nettement chaque jour vers ce but.

TEPCO a reçu des milliers de lettres, de dessins et d'origamis de tout le Japon, avec des messages adressés au personnel, porteurs d'amitié, de chance et de souhaits chaleureux, non seulement pour leur dévouement depuis 2011 pour la reprise du contrôle sur Fukushima à la suite du tsunami, mais également pour leurs activités au jour le jour. Voir ces messages sur les murs de leurs bureaux leur réchauffe le cœur et leur rappelle le soutien qu'ils reçoivent de la part de si nombreuses personnes au Japon et dans le monde entier.

Cette expérience a réellement consolidé l'idée des efforts réels déployés par TEPCO pour assurer le contrôle des dommages causés par le tsunami. Le chemin à parcourir par le personnel est encore long, et WANO apporte son soutien inconditionnel, offrant toute l'aide nécessaire.

Cette année nous fêtons également les 25 ans de la réunion inaugurale en 1989 de la création de WANO (l'Association Mondiale des Exploitants Nucléaires).

La poursuite de l'excellence est un parcours sans fin sur lequel WANO a déjà progressé de manière significative depuis son quart de siècle d'existence. Cette réflexion sur le degré d'avancement de WANO, cependant, a également souligné et renforcé le fait que notre tâche sera toujours plus lourde et que nos efforts devront être toujours plus soutenus pour aller de l'avant.

Le travail de WANO n'est jamais terminé.