Connexion

Créer de meilleurs leaders

WANO PC accueille un séminaire sur le leadership nucléaire
Katie Bailey, Éditrice, WANO

Les participants étaient invités à parler librement et à partager expériences et bonnes pratiquesUn leadership fort et visible est aussi important pour l'exploitation en toute sûreté d'un réacteur nucléaire que toute la technologie qui se cache derrière : c'est ce qui a été expliqué aux participants à un séminaire sur le leadership nucléaire à Paris.

 « Les vrais leaders font tous les jours la preuve de leur engagement envers la sûreté », a dit Jeffrey Bone, Responsable Exploitation à THORP Fuel Services et mentor du 13ème Séminaire de Leadership à l'intention des Managers Intermédiaires.

Cet objectif a été souligné tout au long des cinq journées du séminaire qui a attiré des participants de neuf pays différents, membres de WANO, depuis l'Argentine jusqu'au Japon, qui ont partagé leurs expériences et leurs idées afin de devenir de meilleurs leaders nucléaires.

 « Devoir étudier réellement et se réinterroger sur son style de leadership, ainsi que remettre en cause ses faiblesses, est très percutant », a expliqué David Tarery, Conseiller Sûreté Nucléaire en Exploitation auprès d'Électricité de France.

Comme la plupart des participants, Tarery débordait d'énergie et d'idées à rapporter à son bureau à la suite d'une série de sessions interactives, allant des styles de communication, à l'établissement de normes ou à la culture sûreté nucléaire, ou à un leadership suscitant l'inspiration. Au cours des débats, les participants ont appris que les analyses des événements dans l'industrie qui mettent en évidence des insuffisances en matière de management et de leadership sont souvent à l'origine ou contribuent à des événements de centrales.

Selon Dawn Roberts, animatrice du séminaire, Chef de Projet à WANO PC, les managers intermédiaires jouent un rôle important dans la promotion de la sûreté nucléaire. Le séminaire de Paris a été spécialement conçu pour fournir aux managers de ce niveau les outils et les instructions leur permettant de mieux diriger leurs groupes de travail. Il visait également à rapprocher les pairs de cultures et de nationalités différentes pour leur permettre de partager leurs expériences et de tirer des enseignements les uns des autres.Les débats ont couvert sujets différents

 « Il existe une réelle interaction au sein de ce groupe », a expliqué Jessica Palmqvist, Directrice du Service de Sûreté Nucléaire de Swedish Nuclear Fuel and Waste Management Co. (Entreprise Suédoise de Gestion du Combustible Nucléaire et des Rejets). « Nous n'y recevons pas uniquement des informations, mais nous y sommes encouragés à partager, à discuter et à nous remettre en cause les uns les autres. »

Pour des participants comme Thomas Sundgren, Chef d'Exploitation à la centrale nucléaire de Forsmark, établir des contacts personnels avec ses collègues à travers le monde s'est révélé tout aussi important que les études de cas et les enseignements tirés par les animateurs.

 « Cette semaine s'est révélée très riche », a déclaré Sundgren, « J'ai trouvé les conversations qui ont eu lieu lors des pauses tout aussi enrichissantes que celles au cours des sessions. Je me suis créé des contacts formidables ».

 

Le14ème Séminaire de Leadership Nucléaire se tiendra fin septembre 2014, lieu restant à confirmer. Pour de plus amples détails, merci de contacter Conrad Dubé, conrad.dube@wanopc.org. Les formalités d'inscription figureront dans le prochain numéro d'Inside WANO.