Connexion

Le « Ici et Maintenant »

Andrey Petrov examine les toutes premières priorités de l’industrie nucléaire
Andrey Petrov, Directeur Général de JSC ‘Concern Rosenergoatom’
Andrey Petrov lors de la cérémonie des Prix 2015 de l’Excellence Nucléaire de WANO

WANO a toujours été caractérisé par un sentiment du « ici et maintenant » et les quatre sessions de la dernière Réunion Générale Biennale de WANO (BGM) s'accordent totalement avec les toutes premières priorités actuelles de Rosenergoatom. Par exemple, la construction et la mise à l'arrêt définitif, qui sont les première et dernière étapes de la vie des centrales, les interactions avec les organismes réglementaires, et les efforts pour impliquer les jeunes ingénieurs.

1.       Pour la Russie, les deux dernières années ont été une période de mise en œuvre active des projets de construction de nouvelles tranches nucléaires en Russie et à l'étranger. Dans ma présentation au cours du BGM, j'ai souligné que, « Sans nouvelles centrales, notre avenir sera limité. À la question brûlante de 'Construire ou ne pas construire ?', ici, en Russie, notre réponse a été de 'construire'. » Le succès des années précédentes est le résultat des efforts de nombreux professionnels de l'industrie nucléaire russe, ainsi que de Compagnies partenaires en Russie et à l'extérieur.

Il est symbolique, deux semaines avant le BGM, Rostov ait été mis en service industriel, et que, pendant le BGM, Novovoronezh ait subi ses essais à chaud et que les essais à faible puissance aient commencé à Beloyarsk 4.

2.       La mise hors service définitif est une phase naturelle et nécessaire du cycle de vie d'une centrale. L'énergie nucléaire russe a atteint un âge considérable (70 ans) et nous allons nous trouver, dans un avenir proche, confrontés à la nécessité de mettre à l'arrêt définitif des dizaines de nos installations.

3.       Personnellement, j'estime que la participation de représentants des organismes règlementaires au BGM WANO a constitué un événement historique. Isolés entre nous dans un événement fermé aux organismes règlementaires, nous oublions la valeur vitale du « point de vue extérieur ». Et il ne s'agit ici pas simplement d'un simple aperçu. Il s'agit de l'opinion d'experts qualifiés qui vérifient notre légitimité à être des exploitants et notre capacité à assurer la sûreté.

4.       L'intégration de jeunes spécialistes à notre industrie est l'un des défis pratiques les plus importants, en cours de résolution par la société dans le domaine des sciences et de la production. Les résultats des processus économiques, sociaux et démographiques poussent l'exploitant russe à prendre des actions énergiques, depuis la mise en place de départements universitaires dédiés aux fondamentaux, jusqu'à la mise en œuvre du système de formation de recyclage. Avec un peu de chance, les synergies entre les compétences de l'exploitant national russe et celles de WANO produiront de bons résultats.

Andrey Petrov et Vasily Aksenov, Directeur du Centre WANO de Moscou, au BGM 2015 à Toronto

En ce qui me concerne, il est tout à fait évident que la mission de WANO de partager l'expérience en exploitation à travers le monde est sur le point d'être réussie. J'estime que nous pouvons décemment aujourd'hui répondre aux propos de l'Amiral Rickover  qui, au milieu du 20ème siècle, incitait les gens à s'arrêter pour réfléchir. Dans l'histoire de l'humanité, aucune industrie n'a eu de développement aussi rapide que la nôtre, et en tirant, à chaque étape, les leçons de ses expériences passées !

L'industrie nucléaire moderne a bien tiré l'enseignement suivant : le chemin vers la sûreté au niveau mondial repose dans l'échange ouvert des informations. Le volume de contacts entre nations, le nombre de rapports et de notifications d'événements, ainsi que mon expérience personnelle de participation à des activités WANO, me permettent d'affirmer que la situation a changé de manière spectaculaire.

Andrey Petrov est dans l'industrie nucléaire depuis 1985. Il a travaillé à la conduite et au niveau Direction sur les centrales nucléaires (CN) de Khmelnitski, de Blakovo et de Rostov ; il a participé au démarrage de trois tranches nucléaires de ces centrales. Entre 2006 et 2015, il a été Directeur de la Centrale de Smolensk. En septembre 2015 il a été nommé Directeur Général de Rosenergoatom.​

Entre 2011 et 2015, il a été membre du Conseil d'Administration du Centre WANO de Moscou et, en octobre 2015, il est devenu membre du Conseil d'Administration Principal de WANO. Au BGM 2015, il a reçu le Prix de l'Excellence Nucléaire WANO pour sa contribution à la sûreté d'exploitation et à l'extension de la durée de vie de la centrale nucléaire de Smolensk, ainsi que pour son dévouement envers WANO.