Connexion

Énergie nucléaire au Pakistan

Le Directeur Opérationnel et le Président du CA de WANO rendent visite à l’un de ses membres fondateurs au Pakistan
Katie Bailey, Éditrice, WANO

Le Directeur Opérationnel et le Président du CA de WANO rendent visite à l’un de ses membres fondateurs au PakistanLa Commission de l'Énergie Atomique du Pakistan (PAEC) a accueilli les hauts responsables de WANO en janvier pour leur faire visiter ses Services Centraux et ses centrales nucléaires, dans le cadre de ce qu'elle espère être la première de nombreuses visites.

 « PAEC a une histoire très riche avec WANO, mais s'est sentie quelque peu isolée de la communauté nucléaire depuis maintenant plusieurs années », a dit Ken Ellis, Directeur Opérationnel de WANO, qui s'est joint à Jacques Régaldo, Président du Conseil d'Administration, pour une visite des complexes nucléaires de Chasma et Karachi.

 « L'accueil chaleureux et dans un cadre de sécurité a témoigné du désir de mettre un terme à leur sentiment d'isolement et d'accueillir leurs pairs WANO en provenance d'autres régions du monde. »

Des questions de politique et de sécurité au sein du Pakistan ont compliqué la tâche de WANO pour organiser au cours des dernières années des missions d'assistance technique ou des peer reviews. Le Pakistan figure toujours sur la liste des pays à visiter conseillés par de nombreux pays, et n'a pas adhéré au Traité de Non-Prolifération Nucléaire, ce qui l'exclut dans une large mesure du commerce des pièces ou matériels nucléaires.

En dépit de ces problèmes, Ansar Parvez, Président du Conseil d'Administration de PAEC et Saeed Alam Siddiqi, Membre (domaine Énergie), sont désireux de partager leur expérience en exploitation avec d'autres membres WANO et d'accueillir des experts techniques en provenance du monde entier pour participer à leur recherche de l'excellence.

PAEC est responsable de l'ensemble des applications et de la recherche sur l'énergie nucléaire au Pakistan, qui reçoit aujourd'hui plus de 4 % de son électricité de la tranche 1 de Kanupp et des tranches 1 et 2 de Chasnupp. Ce pourcentage va augmenter de façon spectaculaire avec le couplage au réseau d'ici cinq ans de deux nouvelles tranches à Chasnupp et la recherche par PAEC de nouveaux sites pour la construction de nouveaux réacteurs.

PAEC est l'un des membres fondateurs de WANO et produit de l'énergie d'origine nucléaire depuis 1971, date du couplage au réseau de la tranche 1 de Kanupp produisant 125 MWe (nets). La tranche 1 de Kanupp et les tranches 1 à 4 de Chasnupp reçoivent une assistance technique de la part de la Chine depuis quelques années.Le Directeur Opérationnel et le Président du CA de WANO rendent visite à l’un de ses membres fondateurs au Pakistan

« Cette assistance est grandement appréciée, néanmoins Monsieur Siddiqi fait preuve d'une attitude très ouverte et il reconnaît que nombreux sont les domaines où ils pourraient utiliser une aide plus large de WANO », a expliqué Régaldo qui a fait l'éloge de l'ouverture d'esprit de ses hôtes pakistanais ainsi que de leurs solides mesures de sécurité.

Ellis a également été impressionné par les mesures de sécurité mises en place par PAEC à l'occasion de leur visite.

 « Cela s'est avéré capital de voir directement ce qui était en place », a-t-il dit. « J'ai été très impressionné et je suis totalement confiant que d'autres pourront suivre nos pas en toute sécurité au Pakistan pour mener à bien la mission de WANO. »