Connexion

Peer Review à Kola

Une centrale aux lumières polaires

 

Construite sur les rives pittoresques du Lac Imandra sur le Cercle Arctique, la centrale nucléaire de Kola est située à 12 km de Polyrnye Zori, ville fondée en 1968 comme base-vie pour le personnel de la centrale nouvellement construite. Les résidents ont nommé la ville Polyrnye Zori en hommage au phénomène des aurores boréales, manifestation lumineuse naturelle aux régions polaires, qu'ils avaient observé dans le ciel au-dessus de la ville.

Soulignant son engagement au maintien et à l'amélioration des normes en matière de sûreté nucléaire, la centrale nucléaire de Kola a invité le Centre WANO de Moscou à réaliser une Peer Review du 2 au 17 février 2017. L'équipe de la Peer Review était composée de 25 experts en provenance d'Arménie, de Bulgarie, des États-Unis, de Hongrie, d'Inde, de Russie, de Slovaquie, d'Ukraine et de Suède. Jan Nano, agissant au nom de l'organisme règlementaire slovaque, était team leader, avec comme adjoint, Lajos Hadnagy venant de Hongrie. Anatoly Tikhomirov, Chef du Service Chimie, représentait la centrale nucléaire de Kola lors de la peer review.

La centrale de Kola fournit environ la moitié de l'énergie de l'Oblast de Mourmansk, et abrite deux conceptions différentes de réacteur. Le premier type comprend les tranches 1 et 2 avec des réacteurs VVER-440 V-230 tandis que le deuxième type est constitué des tranches 3 et 4 avec des réacteurs VER-440 V-213.

Depuis sa mise en service, la centrale nucléaire de Kola s'est consacrée à un processus d'amélioration continue. De 1991 à 2005 les composants des tranches 1 et 2 ont été rénovés de manière extensive, ce qui a permis une mise en conformité avec les exigences réglementaires en matière de sûreté nucléaire et une extension de sa durée de vie d'exploitation de 15 ans. Et, en 2007, des améliorations ont été mises en œuvre sur les tranches 3 et 4. À la suite de ces améliorations, une autorisation d'exploitation (licence) a été accordée pour l'extension de l'exploitation de la tranche 3.

Afin d'augmenter la production électrique des tranches en exploitation, une phase d'essai en exploitation a été réalisée sur la tranche 3, et une autorisation de mise en service industriel à 107 % du niveau de puissance a été obtenue depuis lors. La tranche 4 est en service industriel à un niveau de puissance de 107 % depuis 2014.

Ainsi illuminée par les aurores boréales, il n'est pas étonnant que la centrale nucléaire de Kola soit surnommée par le personnel le 'joyau de la Polesye'.