Connexion

L’assistance de George Manaskie aux Peer Reviews des Services Centraux

Coopération active entre les Centres WANO d’Atlanta et de Paris
Tellervo Taipale, Directrice Qualité et Communication, WANO Paris Centre

George Manaskie dans son bureau. WANO Paris Centre dispose de nouveaux locaux annexes à la DéfenseGeorge Manaskie est retourné au Centre WANO d'Atlanta après un détachement de 18 mois à WANO Paris Centre, où il a travaillé au sein du Département Relations avec les Membres en tant que Responsable des Peer Reviews des Services Centraux.

À son arrivée à WANO Paris Centre en juin 2013, George a eu le plaisir de trouver sur place deux managers très expérimentés, Cyrille Bihoreau, Manager des peer Reviews des Services Centraux, et Jean-Paul Joly, Directeur du Département Relations avec les Membres, plein d'excellentes idées et passionné à l'idée de mettre en place un programme CPR (Peer Review des Services Centraux) avec George. L'équipe a progressé rapidement et a apporté des améliorations au cours des sept CPR auxquelles ils ont pris part.

Des centres régionaux différents : des CPR différentes ?

Bien qu'il y ait quelques différences entre les CPR réalisées par le Centre de Paris et celles conduites par le Centre d'Atlanta, George estime que « Tous les centres régionaux ont procédé à des modifications du processus, et par le biais d'inter-comparaisons et de séminaires CPR avec la participation de l'ensemble des régions WANO, les améliorations sont devenues évidentes ».

 « À Paris, nous avons essayé d'équilibrer les équipes CPR avec un nombre quasiment identique de pairs de l'industrie et de personnel WANO. Le Centre d'Atlanta évolue dans ce sens en augmentant le nombre de pairs de l'industrie sur chaque CPR ».

Et George d'ajouter : « L'idée était de mettre en place un solide programme CPR durable pour atteindre l'objectif d'un CPR pour chaque membre de Centre de Paris d'ici la fin 2017 ».

Différences culturelles

Les différences culturelles entres les régions WANO n'a pas été une surprise pour George qui ajoute néanmoins que « Nous parlons une langue commune et nous partageons des valeurs communes lorsqu'il s'agit de notre profession nucléaire ».

George précise qu'il recommanderait à ses collègues de tirer profit d'une opportunité de travailler pour un autre centre régional WANO : « Nous tirons des enseignements les uns des autres, et si nous pouvons déjà le faire au cours de nombreux courts échanges tout au long de l'année, vous pouvez avoir une bien meilleure compréhension les uns des autres, ainsi qu'avoir davantage d'influence sur le mode de pensée des uns et des autres en y restant quelques années ».

Pendant son détachement à Paris, George a suivi des cours de français avec assiduité, effort apprécié par ses collègues de Centre de Paris. «Cela aurait été très difficile de vivre agréablement en France sans parler français. J'ai su que mes efforts en français avaient porté leurs fruits lorsqu'un beau jour la propriétaire de la boulangerie en face de mon appartement a compris ce que je voulais acheter ! »

Ignacio Araluce, Directeur de WANO Paris Centre, a déclaré lors de son discours de départ : «George, cela a été un honneur et un plaisir de t'avoir ici, à Paris ». Et tous les collègues de Centre de Paris sont bien d'accord. 

 


George de Géorgie

À son retour à Atlanta en janvier 2015, George Manaskie est devenu Directeur des programmes du Centre WANO d'Atlanta.

Avant de travailler au Centre de Paris, George était Directeur Adjoint, Évaluations des Services Centraux à l'INPO, poste qu'il occupait depuis août 2010. George a rejoint l'INPO en 2009 comme Team Leader pour les évaluations de centrales. Avant de rejoindre l'INPO, il travaillait pour Florida Power and Light à la centrale nucléaire de Turkey Point où il a obtenu en 2008 une habilitation d'opérateur réacteur confirmé.

Jusqu'en 2006, George a occupé un certain nombre de postes de Direction dans la Marine Américaine, parmi lesquels commandant d'un escadron de sous-marins et commandant d'un sous-marin nucléaire.