Connexion

Ma carrière jusqu’à présent : Igor Franko

Inside WANO parle avec Igor Franko, membre de l’Équipe Centrale Expérience en Exploitation à Londres
Gavin Greene, Éditeur, Inside WANO

igorfranko.jpg

Igor Franko a été détaché en mars 2013 de NEK (Nuklearna Elektrarna Krško) à Krško, en Slovénie, à WANO Paris Centre pour rejoindre le Groupe Peer Review en tant que reviewer. Il a un diplôme d'Ingénieur en Mécanique et un Mastère en Technologie de l'Énergie, préparés à l'Université de Maribor, Slovénie.

Igor a commencé à travailler dans l'industrie nucléaire à la centrale nucléaire de Krško en mars 2006, comme Ingénieur assistant au Service Conduite. En octobre 2008, il a terminé sa formation initiale en vue de l'obtention de l'habilitation d'opérateur réacteur, et, en novembre 2008, il a commencé à travailler comme Ingénieur Système. Il a rejoint l'Équipe Centrale Expérience en Exploitation à Londres en mars 2016.

Comment en êtes-vous arrivé à travailler dans l'industrie nucléaire ?

Lorsque j'étais au lycée, je travaillais l'été pour une société prestataire à la centrale de Krško à diverses tâches logistiques, parmi lesquelles le nettoyage des locaux techniques. Ce fut une bonne occasion de me familiariser avec la centrale et avec les personnes qui y travaillaient. À l'université, j'ai postulé pour une bourse d'apprentissage qui financerait mes études pendant trois ans.

Pourquoi avez-vous choisi de travailler à WANO ?

Il y a eu sur ma centrale un poste ouvert pour un détachement à WANO : ils recherchaient des personnes ayant mon niveau d'expertise. Après une série d'entretiens et la Peer Review test, on m'a proposé le détachement. J'ai pensé qu'il s'agissait d'un formidable occasion de voir comment fonctionnaient les autres centrales, ainsi qu'un opportunité unique d'enrichir mon expérience en travaillant avec d'autres experts WANO, tout en travaillant avec les experts des centrales sur lesquelles nous nous rendions. C'était une bonne occasion de consolider l'expérience et d'approfondir les connaissances que j'avais déjà comme peer reviewer WANO.

Quelle connaissance aviez-vous de WANO avant de la rejoindre ?

L'intranet de ma centrale avait des liens vers un certain nombre d'organisations externes, ce qui était utile. L'on nous encourageait à explorer notre appartenance à des organisations comme WANO, l'EPRI, l'INPO et l'AIEA. Cela s'avérait réellement utile pour les équipes de ma centrale, leur permettant d'approfondir leurs connaissances.

Comment, à votre avis, WANO permet-elle de garantir la sûreté nucléaire ?

Je suis persuadé que, bien que nous travaillions séparément et différemment, chaque centrale ayant ses propres pratiques de travail, nous nous efforçons tous de la même manière d'atteindre l'excellence. L'un des points de départ consiste à partager l'Expérience en Exploitation et à tirer les enseignements des événements passés. Il y a aura toujours des occasions de s'améliorer en travaillant ensemble et WANO est là pour offrir cette opportunité.

Qu'attendez-vous de votre détachement à Londres ?

Personnellement, j'aimerais acquérir une expérience plus large des centres régionaux, ainsi que de leur méthode de travail, en particulier du point de vue de l'expérience en exploitation. J'ai enrichi mon expérience en travaillant à Paris Centre, et, avec les connaissances acquises sur le terrain, je crois que je pourrais aider WANO à améliorer davantage encore la partie analyse de l'expérience en exploitation comme outil transverse, afin d'en tirer le maximum d'avantages.

Qu'aimeriez-vous faire après WANO ?

J'aimerais retourner dans ma Compagnie d'origine pour y travailler, à l'aide des connaissances et de l'expérience que je suis en train d'acquérir à WANO, afin d'améliorer la sûreté et la fiabilité de ma centrale.

​Que pensez-vous de la vie à Londres jusqu'à présent ?

Il est encore un peu tôt pour me prononcer, en revanche mes premières impressions sont bonnes. C'est un environnement différent, multiculturel comparativement aux autres lieux que j'ai visités au Royaume Uni à l'occasion de peer reviews.

Quel est le meilleur conseil qui vous a été donné ?

Si vous avez une bonne idée, et que vous pensez qu'elle est intéressante pour l'industrie, il est très important que vous communiquiez cette idée comme il se doit à vos collègues et à la Direction. Je pense que nous devons nous concentrer sur la communication de nos idées, tout en nous assurant que cette information est comprise de la même manière par toutes les parties concernées.​