Connexion

Fonctionnement continu en toute sûreté de la tranche 5 de RAPS

La tranche 5 de la Centrale nucléaire de Rajasthan (RAPS) a enregistré une durée de 765 jours de fonctionnement continu en toute sûreté
Puneet Swaroop Pathak, Conseiller Technique de CMD et Ingénieur de Liaison avec WANO, NPCIL

Puneet Swaroop Pathak, Conseiller Technique de CMD et Ingénieur de Liaison avec WANO, NPCIL Centrale nucléaire Indienne, la tranche 5 de la Centrale nucléaire de Rajasthan (RAPS) de NPCIL a enregistré une durée de 765 jours de fonctionnement continu avant sa mise à l'arrêt manuel. Au cours de la période de fonctionnement continu, du 2 août 2012 au 6 septembre 2014, la tranche est restée en exploitation sans aucun arrêt.

Le record de la période la plus longue d'exploitation d'un autre réacteur de puissance appartient à Pickering 7, d'Ontario Power Generation, qui a été mis à l'arrêt le 7 octobre 1994 après 894 jours de fonctionnement continu.

Le site de RAPS abrite huit PHWR (Réacteur à Eau Lourde Pressurisée), dont deux PHWR de 700 MW qui sont en construction, de ce fait le plus grand site nucléaire de l'Inde en ce qui concerne le nombre de réacteurs. Il abrite également le premier et le dernier PHWR en date.

Le site de RAPS se trouve sur la rive droite du Lac Rana Pratap Sagar, créé entre deux barrages. Ce site de NPCIL (Société de La Corporation de l'Énergie Nucléaire de l'Inde) est un monument de technologie de pointe chez NPCIL. Démarrant avec son premier réacteur PHWR sur la tranche 1 de RAPS, le site a subi un agrandissement en passant de réacteurs de 220 MWe sur les tranches 1 à 6 à une conception de pointe avec un certain nombre d'améliorations supplémentaires sur les réacteurs de 700 MWe des tranches 7 et 8.

La tranche 5 de RAPS, un PHWR DE 200 MWe de conception autochtone, est chargé en uranium naturel, et modéré et refroidi par de l'eau lourde, et a été couplé au réseau pour la première fois le 22 décembre 2009. Et au 1er juillet 2014, la tranche avait produit près de 8 663 millions de kilowattheures depuis le début de sa mise en service le 4 février 2010.

Le maintien sans défaillance des équipements et le traitement des dégradations avant qu'elles ne deviennent des défaillances s'est avéré l'un des plus grands défis. L'empressement pour observer ce qui n'est pas visible à l'œil nu au moyen de techniques comme Centrale nucléaire de Rajasthan (RAPS)l'analyse des vibrations et l'imagerie thermique, ainsi que la mise en œuvre de revues post-interventions, a permis d'affiner les procédures et les outils. Il s'en est suivi une réduction des répétitions de tâches et des temps d'arrêt des équipements. L'identification et la correction des défaillances mineures à leur stade initial, ainsi que l'inspection et la surveillance régulières des performances des systèmes/équipements, les remplacements préventifs de matériels, ainsi que la maintenance préventive régulière des équipements de secours sont les contributeurs à une exploitation continue en toute sûreté pendant une longue période.

Afin d'améliorer encore plus les performances des centrales de NCPIL, nous poursuivons l'amélioration de la culture sûreté et le renforcement de la méthodologie d'exploitation dans les domaines de la conduite et de la maintenance, avec l'assistance et les instructions des Services Centraux.