Vous exécutez une version non prise en charge d'Internet Explorer. Veuillez mettre à jour.

Examen de WANO 2019 BGM


Lors du BGM 2019 WANO, les délégués ont abordé les défis auxquels devra faire face l’industrie dans les années à venir sous le thème ’30 ans de WANO’ : Produisons Ensemble un Avenir plus Sûr’.

Parmi les sujets clés, le leadership de l’entreprise, le support nécessaire aux nouveaux entrants et aux nouvelles tranches, le maintien d’une main d’œuvre sûre et fiable, les innovations dans l’industrie, et une vision de la jeune génération sur les 30 années à venir de l’industrie nucléaire. Environ 450 représentants seniors des membres de WANO ont participé au BGM.

Susan Landahl d’Exelon Generation a fait une conférence passionnante sur l’importance du leadership dans l’obtention d’excellentes performances dans les centrales nucléaires. Figurait également dans cet événement une session spéciale 30ème anniversaire, au cours de laquelle des personnages clés dans l’histoire de WANO se sont vu remettre une médaille honorifique particulière en reconnaissance de leurs contributions significatives à la sûreté nucléaire à travers le monde. Parmi les impétrants, citons les anciens Présidents du Conseil d’Administration, Présidents et PDG, ainsi que les ‘pères fondateurs’ de WANO - le regretté Lord Marshall of Goring, premier Président du Conseil d’Administration de WANO (la médaille a été remise à sa veuve, Ann, Lady Marshall of Goring), Zack Pate, Président Émérite du CA de WANO, et Nikolai Lukonin, le premier Président de WANO.

Au cours de l’événement, les membres ont élu le Dr. Nikolai Sorokin, Directeur Général Adjoint - Inspecteur Général de Rosenergoatom, comme prochain Président de WANO. M. Sorokin a invité les délégués au prochain BGM WANO, qui se tiendra en 2021 à Prague en République Tchèque.

En guise de conclusion, le Président du Conseil d’Administration de WANO, Tom Mitchell, a commenté : « Je pense que les débats de cette conférence sur nos défis communs, ainsi que les actions que nous devons prendre pour y faire face, établiront les fondements nous permettant d’améliorer la sûreté nucléaire et la fiabilité pour les années à venir. J’aimerais également remercier Peter Prozesky pour son travail acharné lorsqu’il était en fonction, et nous lui apportons nos vœux les meilleurs pour sa retraite. »